En Eaux Troubles
Vernissage de l’exposition « Troubles » de Taysir Batjini à la BF15, vendredi 7 septembre 2012

14.09.12

Le premier reportage consacré aux « Rencontres 9ph » parlera de quelqu’un que l’on avait déjà aimé lors de la dernière édition de la FIAC à Paris : Taysir Batjini. Pour son exposition lyonnaise à la BF15, cet artiste originaire de Gaza dévoile des œuvres qui tendent autant vers le reportage photographique que vers l’art. 

BF15-Troubles-09

La Méditerranée est au centre des « Rencontre 9ph » et c’est sur les rives de la Palestine que nous conduit le photographe pour cette première escale. Lors d’une belle fin d’après-midi de septembre, je me suis donc rendu à la BF15 pour prendre la température méditerranéenne et je n’étais pas le seul. Beaucoup de monde s’était déplacé pour l’un des premiers vernissages de la saison, de quoi prolonger l’ambiance estivale, malgré le sérieux du travail artistique présenté.

Car si rien n’est violent dans la manière dont sont réalisées les images de Taysir Batjini, les sujets suggèrent bien un contexte de guerre et confèrent aux photographies une position politique. C’est essentiellement dans la neutralité et l’objectivité (même mise en scène) de son travail que l’artiste se rapproche le plus du reporter. Il nous fait passer son message en toute subtilité, comme s’il s’était camouflé derrière une apparence des plus communes pour mieux nous surprendre une fois nos yeux fixés sur son travail.

BF15-Troubles-07

Ceci fonctionne terriblement avec la pièce qui nous avait déjà fait nous arrêter à la Fiac : « GH0809 » : on passe devant le centre d’art, on jette un regard dans la vitrine, on se dit qu’il y a plus d’agences immobilières que d’appartements à louer dans cette ville et que quand même, ils ont l’air en mauvais état ces logements. Ah, bah non, en fait ce sont des maisons détruites par une attaque israélienne il y a bientôt quatre ans. Prenant.

BF15-Troubles-08

De même, la série photographique « Watchtowers », présentée dans la première pièce et qui semble directement être une référence aux légendaires photographes allemands Bernd et Hilda Becher, va au delà de l’hommage et se sert de ce parallèle essentiellement pour mettre en confiance le regardeur avant de lui livrer son message.

Cette exposition parle de politique et on peut au moins dire qu’un artiste qui se mouille, ça fait du bien. Avoir une position marquée peut être à double tranchant mais lorsqu’il sait faire preuve de subtilité et de talent, l’artiste en sort grandi.

BF15-Troubles-10

BF15-Troubles-4

BF15-Troubles-02

BF15-Troubles-06

BF15-Troubles-01

BF15-Troubles-03

BF15-Troubles-11

BF15-Troubles-05


Taysir Batjini, « Troubles »
Jusqu’au 10 novembre 2012
La BF15. 11 quai de la Pêcherie, 69001 Lyon
Du mercredi au samedi de 14h à 19h
http://labf15.org/
Texte et photographies : Jules Roeser