Entretien avec Mathieu Courbier, fondateur du Quarks Festival
Quarks Festival, Art Contemporain et Culture Souterraine, jusqu'au 15 septembre 2012, Lyon 1er

12.09.12

Au détour d’un vernissage dans le premier en fin de semaine dernière j’ai croisé Mathieu Courbier, le responsable du Quarks festival. Il a accepté de nous parler de son projet, et croyez-moi, on a pas eu à le forçer.

quarks_headerfacebook

 

Tu es à l’origine de la première édition du Quarks Festival, est-ce que tu peux nous décrire la manifestation et son concept ?

Le festival est né de la volonté de rassembler à Lyon les acteurs d’une scène émergente de l’art contemporain, artistes comme structures qui par leurs influences, leurs réflexions et leurs créations composent l’Art de demain. Ce sont donc 19 artistes réunis qui exposeront leurs travaux dans 7 lieux différents, s’ajoutent en plus quelques concerts. Le vendredi 7 Septembre a eu lieu une après midi de conférence animée par Pierre Vanni et Kamel Makhloufi suivie du lancement d’un bookshop et d’une présentation de Bunk édition faîte par Samuel Francois à Sunset Résidence.

D’où t’es venue l’idée de te lancer sur un tel projet ?

Une très grande partie des artistes du festival n’ont ou n’avaient jamais exposés à Lyon, alors qu’ils montrent leurs travaux à Paris et à l’étranger, je trouvais dommage ce manque de décentralisation alors que Lyon fait partie des plus grandes villes de France. De plus je pensais important de créer une structure transversale et en marge des grands rendez vous culturels, ce qui est une source d’émulation créative supplémentaire et qui créé un parcours atypique dans la ville. Il y a simplement une place à prendre.

quarks-lmc

J’imagine que tu avais déjà un réseau en place ? Les partenaires travaillaient-ils déjà ensemble auparavant ?

Au niveau des structures, les premières personnes que j’ai contacté étaient Datta, Sunset Résidence et 360m3, on se connaît et nos discussions ont permit de faire évoluer le projet une première fois. Ensuite je ne connaissais pas les autres galeristes ou gérants d’espaces d’arts , mais tout s’est fait très simplement et chacun d’entre eux ont participé à faire devenir le festival ce qu’il est, avant tout un espace d’échange. Certains se connaissait forcément mais globalement n’avait jamais eu de liens direct, mais tout en est l’intérêt.

Comment as-tu définis la ligne artistique du projet ?

Les artistes ont été sélectionné par la richesse de leurs travaux, leurs pluridisciplinarités, puisque beaucoup d’entre eux sont également éditeurs, galeristes, curateurs etc.  Ce qui définit un nouveau statut pour les jeunes artistes. De plus leurs influences et leurs parcours sont très diversifiés, ils sont touche-à-tout et très dynamique dans leurs productions. Ce qui nous a amené à ajouter le terme « culture souterraine  » qui définit cet ensemble créateur, terme qui n’est pas directement lié à l’art contemporain mais qui le précise vis-à-vis de la facon de travailler et des médiums utilisés, qui sont très vastes (sculpture, photographie, miniature, sérigraphie, jeu vidéo, édition..). Chaque artiste a montré un vif intérêt pour le projet, nous avons beaucoup échangé et réfléchit ensemble à quasiment chaque projet d’exposition. Ils ont fait preuve d’une grande implication et je les en remercie.

quarks-lmc-01

Cela fait une semaine que le festival est entamé, tu es content des premiers retours ? qu’en disent les gens ?

Depuis l’inauguration c’est déjà presque 1500 personnes qui sont venus découvrir les expositions et il reste encore devant nous à vernir 3 évènements. C’est très encourageant et cela montre le dynamisme que le public lyonnais a devant ce type d’évènement. C’est compliqué de retranscrire ce que pensent les gens, mais l’initiative est, je pense, accueillie avec un certain engouement qui laisse entrevoir encore davantage de possibilités.

Ce qu’on ne doit pas louper cette semaine ?

Il reste 3 expositions à vernir avant la clôture du festival, toutes dans le premier arrondissement et il ne faut louper aucune d’entre elles !

Mercredi 12 Septembre. Dévernissage  » Jeu vidéo vs sérigraphie  » proposé par Elshopo au Cri de l’Encre, 4 rue du Major Martin – 69001 LYON
www.elshopo.com

Jeudi 13 Septembre . Vernissage de l’exposition « Christos Anesti » par Lucas Grisinelli à l’Oeil De Boeuf, 2 rue René Leynaud – 69001 LYON
www.lucasgrisinelli.tumblr.com

Vendredi 14 Septembre. Vernissage de l’exposition  » Contrats à durée Déterminée  » une proposition des post diplômes de L’ENSBA Lyon chez 360m3, 19 rue Burdeau -69001 LYON.
Julien Creuzet, Zenqian Huang, Juliacks, Monica Restrepo et Xavier Stentz
www.360m3.com

On aura droit a « Quarks II » l’année prochaine ?

J’espère, en tout cas c’est clairement ma volonté, mais ce sont les réalités économiques qui en décideront, nous avons eu la chance d’être soutenus cette année, il faudra que l’on puisse l’être aussi l’année prochaine et ça nécessitera un budget supérieur. En tout cas plusieurs événements QUARKS verront le jour en 2013, c’est une quasi certitude.

Quarks-lmc

quarks-lmc-02


Quarks Festival – Art Contemporain et Culture Souterraine
Jusqu’au 15 septembre 2012
http://www.quarks-festival.fr/
Propos recueillis par Jules Roeser