More Design, c’est le studio de création de notre ami graphiste Morgan Matyjasik.
On fait exception à la règle en parlant de ce Parisien car il s’agit là d’un talent à ne pas manquer. Un mec sympa quoi, 100% coton et qu’on a envie de soutenir.
Site web : www.moredesign.fr

More design 1

Salut Morgan, bienvenue sur Le Mauvais Coton,
peux-tu te présenter en 2-3 mots ?

Bonjour à tous.
Je m’appelle Morgan Matyjasik aka moredesign, 26 ans, freelance en web & motion design depuis 3 ans,  je vis à Asnières. Je suis issue d’un BTS communication visuelle, à la suite de quoi je me suis formé de façon autodidacte au motion design.

Tu es spécialisé dans le motion design, peux-tu expliquer de quoi il s’agit à nos lecteurs ignorants ?

C’est l’art de la conception graphique en mouvement. Le motion design combine la 3D, la vidéo, la photo, le graphisme et la typo.
Il permet vraiment de toucher à tout et de ne pas être cantonné à un domaine de l’image.
Aujourd’hui le motion design est de plus en plus présent dans notre quotidien.
On l’utilise dans la publicité, le web, les génériques, les habillages, les clips mais aussi dans les interfaces des téléphones.

More design 2

Quelles sont tes influences artistiques ?
Où puises-tu ton inspiration ?

Je navigue beaucoup sur internet pour rechercher de nouvelles références.
Les sites comme fubiz, behance ou encore changethethought sont une bonne source d’inspiration et de découverte d’artistes.
J’apprécie la recherche du mouvement dans les images de Peter jaworowski, la sensibilité du travail organique de la femme chez Alberto Seveso ou encore l’univers épuré des images de Storm Torgerson.
Mais je puise également mon inspiration dans mes émotions afin d’avoir une approche intime avec mon travail.
Une musique, une lumière, une femme ou un voyage sont source de création.
D’une façon générale, un point de vue nouveau sur la vie me renforce dans ma créativité.

Dans ton book, on peut voir que tu as réalisé un motion pour Mademoiselle K, peux-tu nous en dire plus sur ce projet ?

En gagnant le concours Mademoiselle’K organisé par la communauté Eyeka, j’ai pu être diffusé à la tv mais aussi gagner en confiance et persévérer dans le motion design. Lorsque l’on débute et que les clients se font encore rare, participer à un concours
permet de se mettre une bonne pression, avec les contraintes d’un projet réel.

Mademoiselle’K from moredesign on Vimeo.

Quel matos utilises-tu   ?

J’utilise un pc, avec un processeur Intel Core I7, 12 Go de ram et 2 cartes graphique Nvidia Geforce GTX 275.
En motion design, nous sommes obligé d’avoir un matériel puissant pour pouvoir faire des rendus qui peuvent atteindre plus d’une heure pour une vidéo de 2 min.
J’utilise également 2 écrans de 24 pouces pour être à l’aise dans la configuration de mon espace de travail.
Concernant la prise de vue photo et vidéo, j’utilise un Canon 7D, c’est vraiment l’idéal, il offre une qualité d’image exceptionnelle en vidéo comme en photo.
Pour les retouches d’images sur Photoshop, j’utilise une tablette graphique Wacom A5, cela me suffit pour retoucher mes images.
Enfin pour les logicels, je me sers de la suite Adobe CS5, Photoshop, Illustrator, Première et particulièrement After Effects avec la suite de plug-ing Trapcode.

Sur quel(s) projet(s) bosses-tu actuellement ?

Je viens de finir une animation pour la MCCann G Agency, maintenant je dois m’occuper de plusieurs projets de sites internet. Mon reel show 2011 est en préparation, celui présent sur mon site commence à dater et je met en place avec mon ami Jason Fire une collaboration entre nos deux univers, pour acquérir une nouvelle dimension graphique, enrichie par son travail illustratif.

Tu préfères le pain d’épice ou les choco BN ?

J’ai toujours trouvé le smiley du choco BN trop sec.

Que doit-on te souhaiter pour l’avenir ?

Même si je projette une collaboration, on pourrait me souhaiter de belles rencontres artistiques.

Un dernier mot pour la fin ?

Merci pour cette interview et l’intérêt que vous portez à mon travail.
Faites-nous découvrir pleins de talents sur votre blog.
A bientôt.