T’as beau te couvrir, cherche pas, le désordre est à l’intérieur
Vernissage de l'exposition "Countach" de MOSA, Sunset Résidence, le jeudi 11 octobre 2012.

24.10.12
Sunset Residence Mosa-lmc 01 (8)

Jeudi 11 en fin de journée, au dessus de Sunset Résidence, il y avait de gros nuages noirs. À croire que l’artiste MOSA avait bien prémédité son coup. On vernissait sous le signe du chaos l’exposition intitulée « Countach* ». À cette occasion l’artiste, (Alexandre Bavard), jeune diplômé des Beaux Arts de Lyon nous proposait une série de peintures soigneusement intriguantes. Une montée de bouffée délirante, ça vous tente ?

En entrée, on est accueillis par un texte de SF écrit par un des membres du collectif de l’artiste à l’imagination débordante, venue d’une autre galaxie. À la place d’une documentation, une narration donc. Le récit nous amène aux prémices de l’apocalypse. Le décor est planté. On nage en plein délire fictif chaotique. Et quoi de plus actuel que cet notion de désordre général ? Quand on sait aujourdhui qu’un homme peut s’élever à plus de 39 000 mètres d’altitude au dessus de notre petite planète à l’aide d’un ballon juste pour satisfaire un record et percer le mur du son, on a du mal à mesurer l’ampleur du monde tant par sa configuration physique que par le sens métaphysique qu’on lui donne.

Sunset Residence Mosa-lmc 01 (8)
MOSA sur terre, en bon explorateur plasticien nous invite à pénétrer dans la construction d’un idéal fantastique. Il nous parle ici de matière élémentaire, organique et picturale ; Sur ces tableaux nous voyons s’imbriquer des formes géométriques, des planètes… Tout flotte ou presque, ainsi que ces particules de fragments légers et colorés, sortes de mini météorites posées simplement à même une table.
Sunset Residence Mosa-lmc 01
Il travaille à la bombe (aérosol), principalement pour ne pas dire automatiquement. A l’aide de pochoirs, d’éponges et tous autres outils qui lui passent sous la main. Il superpose les effets et retravaille les empreintes successivement avec des temps de séchage obligatoire entre les différentes couches. Par ce procédé, il donne à ces formes un relief impressionant, jaillit alors de ces peintures une profondeur saisissante ! Tout se précise par sa présentation soignée. Un chaos parfaitement maîtrisé. Il ferait presque taire la discorde de son sujet en nous emmenant sur le chemin de la poésie.
Sunset Residence Mosa-lmc 02
N’attendez pas le soleil pour y aller, il ne reviendra sûrement pas. Pour les différences de températures que vous allez certainement croiser avant, pendant et après l’exposition, il est conseillé de s’équiper. Tous à vos scafandres spatiaux (non subventionné par RedBull) et n’essayer pas de joindre le célèbre ranger de l’espace Buzz l’éclair pour vous accompagner, Star Command ne répond plus !
*Countach (nom d’une ancienne voiture de sport au design futuriste pour l’époque)
Sunset Residence Mosa-lmc 04
Sunset Residence Mosa-lmc 05

Sunset Residence Mosa-lmc 06

Sunset Residence Mosa-lmc 03

Sunset Residence Mosa-lmc 07


Jusqu’au 11 novembre 2012
Sunset Résidence
41, rue des Tables Claudiennes. 69001 Lyon
Texte : Maia Coulanges