Basement Double Mixte

Slider by IWEBIX





Reportage sur un sport qui se démocratise

Salut, tu connais le Roller Derby ? Nan, c’est quoi ? Des nanas sur roulettes qui se rentrent dedans. Ah ouais? Cool ! Ouais, mais pas que… LMC a rencontré les Grriottes Girrls, l’équipe de Roller Derby Lyonnaise, on vous en parle ?

Depuis février 2011, les filles se sont montées en association et occupent un gymnase à Gorge de Loup tous les samedis matins. Il faut donc avoir le réveil facile pour aller à leur rencontre. Pas de quoi nous rebuter. Soyez rassurés, tous les clichés que vous pourriez avoir sur ce sport venu du pays de l’Oncle Sam sont vite dissipés. On a beau chercher les paillettes et Drew Barrymore, on ne trouve ni les unes ni l’autre. Honnêtement ça n’est pas plus mal; là on peut vraiment en apprendre sur les passionnées qui se sont déjà mises en tenu de guerre.

roller-derby-01

Quand on s’est retrouvé au milieu de « Margaret Catch Her », « Pony Stark », « Royal Coxis » et « Smiley Serious » on n’était pas sûrs d’être soit dans un suèdé de « The Avengers » ou au gala d’adieu d’Hulk Hogan. Sans blague. Les yeux encore embués on assistait déjà aux premiers échauffements à base de montées de genoux sur quatre roues et autres glissades. Qu’on se le dise tout de suite, le Roller Derby est un vrai sport et on n’aurait pas eu fière allure si elles nous avaient proposé un tour de piste avec elles.
Voilà comment ça se passe : deux équipes de cinq, quatre bloqueuses et une jameuse. Cette dernière doit dépasser les bloqueuses adverses pour marquer des points lors des manches de deux minutes. Pas de coups bas au Derby mais un bon pavé de règles à apprendre avant de pouvoir entrer dans l’arène. De ce qu’on a entendu le Roller Derby est une vraie communauté, les filles sont soudées, le réseau s’étend à l’international. Même si une poignée d’équipes masculines se montent en Europe, on ne retrouve les mecs qu’à l’arbitrage. Lady land. Les Grrriottes Girrls ont pris du niveau en un peu plus d’un an. Malgré leur poignée de passionnées au départ elles comptent aujourd’hui quarante membres dans leur rang. L’absence de fédération officielle pousse le réseau à s’organiser entre associations françaises par leurs propres moyens. Une « Team France » a même participé à la coupe du Monde, remportée évidement par les States…

roller-derby-02

De plus en plus de filles sont attirées par ce sport qui se popularise à vitesse exponentielle dans l’hexagone. Des villes comme Paris avec les PRG (représentantes françaises en Europe) ou encore Grenoble, Avignon et Toulouse se sont déjà faites leur réputation. Si vous vous sentez l’âme d’une jammeuse ou d’une bloqueuse, ou bien encore d’une arbitre (il en manque cruellement à Lyon), vous pourrez trouver votre bonheur auprès de l’asso roller Derby (contact FB ci-dessous). Une nouvelle session de recrutement est à prévoir pour septembre; en attendant, on vous donne rendez-vous jeudi 17 mai pour l’après-midi EXTRA!. L’occasion d’en apprendre plus sur le sujet.

roller-derby-03
roller-derby-04
roller-derby-05
roller-derby-06


Texte et photos : Florian Ardérighi et Jules Roeser
Facebook de l’association : https://www.facebook.com/derbyrollerlyon
Le projet EXTRA! : https://www.facebook.com/events/350667928328439/

Lisez aussi :

Des disques dans les stores
Housse de Racket sort le petit jeu

Partagez cet article !



(0) Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

About Author

Flo-N&b

Graphic&Web Designer // Fondateur du Mauvais Coton