Basement Double Mixte

Slider by IWEBIX





Réminiscences adolescentes au Transbordeur, lundi 24 novembre

Livomatique Musique — 01-11-2011

On est allé se rappeler nos 14 ans lors du passage des Kooks à Lyon, lundi dernier au Transbordeur. Au milieu des adolescentes transpirant l’oestrogène, LMC a réussi à se faufiler pour prendre quelques photos du quartet pop le plus teenage de Brighton.

En attendant la venue des Kooks sur un des côtés de la grande scène, un secouriste du nom de Gérald me confie être assez inquiet quant à l’accès à la foule en cas de problème. Cela semble pourtant être le cadet des soucis de Julia, 15 ans et demi, à ma gauche, snobant son papa pourtant bien sympa de l’accompagner à son concert pour minettes. Elle s’en fout même comme de sa première culotte, excitée comme une puce à marée basse de voir enfin, pour de vrai, son groupe de rock préféré. Gérald, désolé, m’explique : « Le problème avec ces gamines, c’est qu’elle mangent pas de la journée, elles sont maigres comme ça [en me montrant son petit doigt] et du coup, et bien le soir, elles tombent. ». Bref, on se rend vite compte que cette ambiance de prépubère est responsable de la chaleur qui commence à s’installer : nous finirons une heure et demie plus tard dans un bain de chaleur humaine.

Les premières notes d’Is it me, single du dernier album Junk of the heart, et voilà le leader Luke Pritchard qui se dandine avec verve pour défendre son dernier album -qui s’est déjà très bien vendu- devant un public aussi fidèle que sans cesse renouvelé par les générations d’ados. On sourit de constater que l’accent british de son français sur « merci, nous sommes les Kooks » a eu le pouvoir de rendre humide la moitié des sous vêtements féminins de la salle. Niveau musique, il est plaisant de redécouvrir tous les titres de la bande de Brighton, véritable best-of dont on vous donne la set list plus tard dans l’article. Ce qui est frappant chez les Kooks et que l’on remarque véritablement lors de leurs concerts, c’est que chacune de leur chanson est un tube pop. Il faut s’avouer que si le groupe a un public d’ados, il détient ce sens incroyable de la mélodie : on est là en face d’un des meilleurs groupes de british pop des années 2000. Les véritables hymnes Sofa Song ou Naïve sont presque des chansons de stade, et sont d’ailleurs celles qui donnent le plus de boulot à notre bon Gérald, qui a déjà évacué sur le côté une demi-douzaine d’adolescentes à appareil dentaire qui avaient besoin de souffler. Ça ressemble aux vidéos Youtube en noir et blanc des early Beatles où l’on entend à peine la musique, recouverte par les cris des groupies. Le final est marqué par Naïve que tout le monde attendait. Pour être honnête, la musique des Kooks ne nous a pas fait aussi vibrer qu’il y a quelques années. On s’est même demandé si les Kooks n’avaient pas eux aussi grandi, en même temps que nous, pour donner cet air un peu blasé d’avoir cette étiquette de rock-pop-teenage. On aime bien, mais un album un peu plus mature l’année prochaine, alright ?

Set list :

  1. Is it me
  2. Always where I need to be
  3. Sofa song
  4. Matchbox
  5. Rosie
  6. She moves in her own way
  7. Killing me
  8. Eskimo kiss
  9. You don’t love me
  10. Seaside
  11. Tick of time
  12. See the sun
  13. How’d you like that
  14. Mr nice guy
  15. Ooh la
  16. Shine on
  17. Do you wanna
  18. Junk of the heart
  19. Naïve

kooks-transbordeur-05

kooks-transbordeur-01
kooks-transbordeur-02
kooks-transbordeur-03
kooks-transbordeur-04
kooks-transbordeur-06
kooks-transbordeur-07
kooks-transbordeur-08
kooks-transbordeur-09
kooks-transbordeur-10
kooks-transbordeur-11

  • Texte : Vincent Zarragoza
  • Photos : Florian Ardérighi

Lisez aussi :

Sur l’étendage – #012 : Happy
[Paris] retour sur la Fiac 2011 - #01

Partagez cet article !



(0) Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

About Author

Flo-N&b

Graphic&Web Designer // Fondateur du Mauvais Coton